• Site mis à jour le mardi 18 juillet 2017 à 06:12:51

Infos

Nos Partenaires :

 
 
Mairies : 

 Sabres

 

Route de Solférino
40630 Sabres
 05 58 07 50 18 
 

 Labouheyre

 

42, rue de l'Hôtel-de-Ville
40210 Labouheyre
05 58 04 45 00 
 

 Arjuzanx

 

Au Bourg
40110 Arjuzanx
05 58 07 83 17
 

 Belhade

 

2, rue de l’Église
40410 Belhade
05 58 08 20 72 
 

 

 
Maison Barreyre
40110 Arjuzanx
05 58 08 11 52
 
 
Le Syndicat Mixte de Gestion des Milieux Naturels, qui gère en plus de la Réserve d’Arjuzanx, celles du Marais d’Orx et de l’Etang Noir, est une « collectivité territoriale », dont la mission essentielle est la protection et la valorisation des espaces naturels.
 
La Région Aquitaine, le Département des Landes, les Communautés de communes ou communes concernées par les sites gérés ont adhéré à ce grand projet.
 
La Réserve d’Arjuzanx est un espace privilégié où sur près de 2 630 ha, la faune et la flore y sont reine, à l‘image des Grues cendrées qui, regroupées sur ce site par milliers en hiver, en font une des principales zones d’hivernage français. Pourtant, il y a 30 ans, se déroulait ici une mine à ciel ouvert d’extraction de lignite, sorte de charbon. Réhabilité, ce site est devenu naturel et a même intégré le réseau des sites d’importance européenne en devenant une Zone de Protection Spéciale.
 
La Réserve se caractérise aujourd’hui par l’abondance des plans d’eau (lacs, étangs, bassines…) qui parsèment le site. Le paysage qu’offre la Réserve vient en rupture avec l’ensemble du massif forestier qui l’entoure puisque les espaces ouverts et pré-forestiers couvrent la moitié de sa surface. Issue d’opérations de reboisement , la forêt particulière demeure un champ d’expérimentation et de gestion appropriée où prédominent les questions de biodiversité.
 
Du rapprochement géographiquement entre la Réserve d’Arjuzanx, située aux portes du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne et le Lycée Agricole et Forestier de Sabres, est né un partenariat qui vise à permettre aux élèves du Lycée de Sabres d’effectuer des travaux pédagogiques dans un cadre de nature exceptionnel et à réaliser des opérations qui concourrent à la préservation de la qualité des paysages et des milieux naturels de la Réserve.
 
 
 
33830 Belin-Béliet
05 57 71 99 99
 
 
 
 
 
 
80 route d'Arcachon
33610 CESTAS
 
 
 
 
 
 
 
 Route Sabres
40210 Commensacq
05 58 07 05 15
 
 
 
 
 
Route d'Arengosse
40630 LUGLON
05 58 07 53 66
 
 
 

Aides aux familles

->Dossiers bourses

Les élèves qui passent en classes de BAC Pro 2 n'ont pas besoin de dossier de bourse car ils sont reconduits, sauf pour les élèves arrivant d'un autre établissement ou les redoublants (un nouveau dossier de bourse doit être établi).
Pour les classes de 3èmeT et Seconde Pro,  un dossier de bourse doit être dûment rempli et remis au secrétariat à la rentrée 2011.

->Le dossier de bourse est à retirer au lycée

Le dossier complet doit comporter les pièces suivantes :
- Dossier dûment complété (précisant le kilométrage du lieu familial au lycée, le nombre d'enfants et la profession des parents)

- Avis d’Impôts sur le revenu 2010 des parents même si l’élève est déclaré seul. Sur l’avis d’imposition doit figurer le Revenu fiscal de référence (26)
- En cas de chômage, l’avis d’Impôt sur le revenu 2010 (si vous l’avez déjà en votre possession) à défaut photocopies des bulletins de salaires de l’année 2009.
- En cas de divorce, photocopie du jugement de divorce stipulant à quel parent est confié la garde de l’enfant et à quel montant s’élève la pension alimentaire.
- Copie du livret de famille des enfants et des parents
- 1 relevé d’identité bancaire ou postal (au nom de l’étudiant)
- 5 enveloppes timbrées au tarif en vigueur sans adresse

->Bourses de l'enseignement secondaire

La bourse est destinée à aider la famille à assurer les frais nécessaires à la scolarité de l'enfant. La situation de la famille est étudiée en tenant compte de ses ressources et de ses charges. Les charges familiales sont évaluées en points. A chaque situation familiale correspond un certain nombre de points dits de charge. A chaque total de points de charge correspond un plafond de ressources qui détermine le droit a bourse (voir le barème ci-dessous).

En principe, les ressources à prendre en considération sont celles qui sont portées sur les avis d'impôt sur le revenu ( 1533 M pour les familles imposables et 1534 M pour les familles qui ne sont pas imposables). Les charges résultant des emprunts ne sont pas déduites des ressources prises en compte.

 



Pour l'attribution de ces bourses, plusieurs charges sont à prendre en considération :
- Famille avec un enfant à charge : 9 points
- Pour le deuxième enfant à charge : 1 point
- Pour chacun des 3éme et 4 ème à charge : 2 points
- Pour chaque enfant à partir du 5 ème : 3 points
- Candidat boursier au titre d'une scolarité de 2nd cycle* : 2 points
- Candidat boursier pupille de la Nation ou justifiant d'une protection particulière : 1 point
- Père et mère élevant seul un ou plusieurs enfants : 3 points
- Père et mère tous deux salariés : 1 point
- Conjoint en longue maladie ou congé longue durée : 1 point
- Enfant au foyer âgé de moins de 20 ans atteint d’un handicap permanent et n’ouvrant pas droit à l’allocation d’éducation spéciale : 2 points
- Ascendant à charge au foyer atteint d’un handicap ou d’une maladie grave. : 1 point

* second cycle : seconde, première, terminale conduisant à un baccalauréat de l'enseignement général, technologique, ou professionnel ; à un brevet de technicien agricole; première et deuxième année de C.A.P. en deux ans ; 1ère, 2ème et 3ème année de C.A.P en trois ans (après la 3ème);
Les ressources à prendre en compte sont celles figurant sur la ligne « revenu fiscal de référence » figurant sur l'avis d'impôt sur le revenu 2010. Les charges résultant des emprunts ne sont pas déduites des ressources prises en compte 

Avertissement
Les barêmes entre les points de charge et le plafond de revenu ci-dessous ne sont pas à jour. Ils reposent sur les chiffres de 2004/2005. Les chiffres changeants d'une année sur l'autre, ils ne sont donnés qu'à titre indicatifs.

 -> Bourse de premier équipement

Cette bourse est attribuée aux élèves boursiers de première année, qui préparent un CAPA, un BEPA, un BTA ou un baccalauréat technologique. Elle permet de faire face aux frais induits par la rentrée scolaire. Elle était d'un montant de 341,71 € pour l'année scolaire 2009-2010 et elle est versée en une seule fois avec le premier terme de la bourse. Un même élève ne peut en bénéficier qu'une seule fois au cours de sa scolarité dans l'enseignement agricole.
Pour obtenir cette prime, un formulaire doit être retiré au secrétariat du lycée au début du 1er trimestre (fin septembre / début octobre). Il faut ensuite le remplir, l'accompagner d'un RIB et rapidement le retourner au lycée.

 ->Fond social lycéen (FSL) / Fond social apprentis (FSA)
L'attribution d'un fond social lycéen ou apprentis se fait au cas par cas et à la demande des familles. Les familles doivent écrire une lettre à l'administration du lycée pour demander un somme précise.
Les dépenses peuvent être de nature diverse : achat de manuels et de fournitures scolaires, achat de matériels et de vêtements professionnels, achat d'équipement de sport, aides aux stages professionnels dans le cadre scolaire, sorties scolaire - voyages d'études, frais d'internat ou de demi-pension, frais de transport, frais de santé, autre...

-> Remise de principe d'internat
Pour l'attribution des remises de principe aux enfants issus de familles reconstituées, il convient de tenir compte de la notion de "foyer fiscal" et non de reconstituer une famille avec tous les enfants. C'est ainsi que, pour bénéficier des remises de principe, ne seront pris en compte que les enfant figurants sur l'avis d'impôt sur le revenu du contribuable qui les a à sa charge fiscalement : chaque contribuable étant considéré comme foyer fiscal. En effet, le code général des impôt prévoit que doivent être considérés comme "à sa charge", les enfants "recueillis" par le contribuable, sans distinction en fonction du lien de filiation. En cas de divorce ou de remariage, le problème ne se pose pas dans les même termes puisqu'il n'existe, dans ces conditions, qu'un seul foyer fiscal.